Un nouveau projet de loi prévoit l’interdiction des appels publics à la prière musulmane

Les appels à la prière et les messages des muezzin sont bruyants et perturbent la vie quotidienne des non-musulmans, fait valoir mercredi le député Moti Yogev (Sioniste-religieux). Il a proposé un projet de loi mercredi interdisant aux musulmans en Israël la cacophonie des appels publics aux prières des muezzins, ou des tours munies de haut-parleurs.

Yogev a fait valoir que les appels à la prière, qui sont émis cinq fois par jour, perturbent régulièrement la qualité de vie des non-musulmans vivant à proximité des quartiers et des villes musulmanes du pays.

Le projet de loi devrait faire face à la farouche opposition des députés arabes. Mais Yogev a rétorqué : « Le projet de loi apporte une vision du monde où la liberté de religion ne devrait pas être une cause de préjudice pour la qualité de vie. » Mickey Zohar (Likoud), Avraham Biton (Likoud), Merav Ben-Ari (Koulanou), Shuli Muallem-Refaeli et Bezalel Smotrich (tout deux du Parti sioniste-religieux) ont cosigné le projet de loi.

2 pensées sur “Un nouveau projet de loi prévoit l’interdiction des appels publics à la prière musulmane

  • Avatar
    25 novembre 2015 à 15 h 09 min
    Permalink

    Exact…..ou alors instaurer une loi obligeant l’état a diffuser dans tout le pays d’Israël une lecture des 3 paragraphes du CHema 2 fois par jour, le matin et aux trois étoiles de la nuit, avec des hauts parleurs pour le faire entendre en haut volume par tout le monde!!!!! Comme ça les juifs participeront aussi au concert quotidien du muezzin et des cloches chrétinnes

    Répondre
  • Avatar
    25 novembre 2015 à 20 h 53 min
    Permalink

    Ah, la pollution sonore…. près de l’arrêt de tram Chivté Israel à Jérusalem, tous les riverains vous diront que les appels à la prière musulmane sont à une hauteur de son qui – comment dire – dépassent l’entendement …..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *