Un multimilliardaire fait son Aliyah

Les félicitations sont de mise pour le milliardaire Kenny Rozenberg qui a fait son alyah depuis les États-Unis lundi dernier. Il est connu comme l’un des juifs américains les plus riches et le père d’Eli Rozenberg, 28 ans, l’actionnaire majoritaire de la compagnie aérienne El Al.

L’achat, qui a eu lieu en 2020, a suscité bien des inquiétudes. Le multimilliardaire Rozenberg, qui au moment de l’acquisition n’était pas un citoyen israélien, allait-il influencer la décision de son fils concernant la compagnie aérienne israélienne ?

La loi israélienne exige que seul un citoyen de l’État juif puisse posséder une compagnie aérienne israélienne. Son fils Eli, qui a fait son aliyah il y a quelques années, a ainsi ou se qualifier comme repreneur. Avec cet homme d’affaires ultra-orthodoxe, El Al devrait poursuivre sa trajectoire traditionnelle et ne pas opérer de vols le Chabbat. Les compagnies aériennes subsidiaires de Sundor devraient également geler les vols durant Shabbat.

La contribution des olim à l’économie israélienne

Lundi également, El Al a lancé son programme de vols verts, selon lequel les passagers devront passer des tests COVID rapides avant de monter à bord d’un avion. Le tout premier vol vert de ce type a décollé de Tel Aviv à New York. La cérémonie d’ouverture à l’aéroport Ben Gourion a été suivie, entre autres, par la ministre des Transports Miri Regev et le PDG d’El Al Gonen Usishkin.

Dans un communiqué officiel, le ministère des Transports a accueilli Rozenberg dans le pays et a déclaré que « son aliyah en ces temps incertains est un témoignage de la force de la société et de l’économie israéliennes et illustre l’énorme contribution des immigrants à l’économie israélienne ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *