Un « mortier perdu » explose du coté israélien de la frontière avec la Syrie, à proximité de deux journalistes, aucun dégât signalé

C’est la deuxième fois cette semaine que les combats qui opposent l’armée Syrienne aux rebelles près du poste frontalier de Quneitra éclaboussent sur Israël. Tsahal confirme que le tir n’était pas dirigé vers Israël et que les deux journalistes israéliens qui se trouvaient près de la zone de l’explosion n’ont pas été touchés. (Porte-parole IDF)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *