Un monument situé dans le cimetière juif de Salonique a été profané par des graffitis anti-israéliens

Un monument commémoratif situé dans le vieux cimetière de Salonique a été profané par des graffitis sur lesquels il était inscrit « Libérer la Palestine », un mois après son inauguration. Une pierre tombale vandalisée, sur laquelle il, était inscrit « Meurtrier », a été déposée à proximité.    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *