Un ministre autrichien annule sa visite à Jérusalem

Le vice-chancelier autrichien refuse de visiter le bureau du gouvernement à Jérusalem. Ofir Akunis déclare après son annonce : «L’Autriche n’aura jamais la capacité de diviser Jérusalem.»

Le ministre autrichien de l’Economie a annulé un voyage prévu en Israël, rapporte Maariv vendredi, il a refusé de rencontrer le ministre des sciences Ofir Akunis (Likoud) « sur les lignes d’armistice de 1949 », c’est-à-dire à Jérusalem.

Reinhold Mitterlehner, qui est également vice-chancelier d’Autriche, et Ofir Akunis devaient se réunir la semaine prochaine à Sheikh Jarrah, un quartier de l’est de Jérusalem. Mais Mitterlehner a annoncé qu’il ne se rendrait pas en Israël à moins que la réunion soit déplacée, une demande qu’Akunis a refusée.

« L’Autriche ne divisera pas Jérusalem. Avec tout le respect dû au ministre autrichien, Jérusalem est la capitale unifiée d’Israël depuis 3 000 ans, et nous y tenons par-dessus tout. Le bureau du gouvernement du côté oriental est un élément indispensable de Jérusalem, conformément à la loi de Jérusalem, » a-t-il ajouté. Le vice-chancelier avait programmé ce voyage en connaissance de cause, pourquoi l’a-t-il annulé, aurait-il subi des pressions de l’Europe, de BDS, de son gouvernement ou de tous à la fois ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *