Un milliardaire Juif canadien rachète les esclaves de l’Etat islamique

Steeve Maman, un milliardaire québécois, a décidé de racheter les esclaves de l’État islamique, pour les libérer. D’abord financé sur sa fortune personnelle, il fait aujourd’hui appel aux dons des internautes. Il a déjà sauvé plus d’une centaine de femmes et d’enfants. Mais certains lui reprochent de financer l’horreur…

 

Une pensée sur “Un milliardaire Juif canadien rachète les esclaves de l’Etat islamique

  • Avatar
    26 août 2015 à 2 h 03 min
    Permalink

    Steve Maman fait beaucoup parler de lui ces temps-ci. Tout le monde parle de cet homme (L’Express, Le Figaro, 20 Minutes, Métro, La Libre.be, Direct Matin, Times Of Israel, Europe Israël, Coolamnews, Alya Express, etc. Ils sont trop nombreux pour tous les citer). Son mérite ? Vouloir sauver les femmes et jeunes filles chrétiennes yezidis des griffes de l’Etat islamique.

    Steve Maman est un homme d’affaire canadien. Lorsqu’il découvre le sort que l’Etat islamique réserve aux femmes, aux jeunes filles, aux Yezidis et aux chrétiens d’orient, il crée un organisme à but non-lucratif, le CYCI (Liberation of Christian and Yazidi Children of Iraq), et décide de lancer une campagne de crowdfunding pour libérer les femmes et les jeunes filles enlevées et vendues par l’Etat islamique.

    Jusque-là, le comportement de Steve Maman est exemplaire. Le seul problème, c’est la méthode qu’il emploie pour les libérer : en achetant ces femmes et jeunes filles, même si son but est de les libérer, il rentre dans la logique de marché prôné par l’Etat islamique et en plus de cela finance l’Etat islamique. Non seulement cela n’est pas une bonne idée à court terme (d’une part, les jeunes filles et les femmes, même si c’est pour être libérées, sont traitées comme des biens que l’on achète, ce qui valide la perception débile des islamistes selon laquelle un humain, tel un objet, peut être vendu ou acheté contre sa volonté, d’autre part quelqu’en soit la raison, le résultat, c’est une rémunération de l’Etat islamique), mais ce n’est pas non plus une bonne idée à moyen et long terme (ainsi, cette rémunération incitera l’Etat islamique à plus d’enlèvements de femmes et d’enfants pour les revendre et se faire du pognon avec lequel il achètera des armes qui tueront encore plus de monde et financera encore plus sa propagande).

    Maintenant ce qu’il a fait de bien, c’est d’attirer l’attention sur le sort imposé aux femmes, aux enfants, aux Yezidi et aux chrétiens d’Orient par les hordes dégénérées de l’Etat islamique ! Ce mérite est incontestable et il est valeureux.

    Cela dit, quelqu’un doit absolument trouver Steve Maman pour lui dire que son idée (libérer des femmes et jeunes filles des griffes de leur ravisseur) est 100% honorable, mais que la méthode est très mauvaise, la pire peut-être, de toutes celles que l’on peut adopter et qu’il vaut mieux que Steve Maman utilise son notre fric pour créer et entraîner des commandos pour exfiltrer ces femmes et jeunes filles sans donner le moindre centime à l’Etat islamique !

    L’action actuelle de Steve Maman ne pouvant qu’aggraver la situation en incitant à la multiplication des enlèvements de femmes et d’enfants par l’Etat islamique en échange d’argent, en consentant à donner une valeur marchande à ces femmes et enfants et en finançant l’Etat islamique. Cet argent permettra au groupe jihadiste d’acquérir des armes avec lesquelles il tuera davantage de monde et de renforcer sa propagande.

    En d’autres termes, la campagne de crowdfunding de Steve Maman via l’organisme qu’il a créé, le CYCI, mobilise pour financer l’Etat islamique tant qu’une partie de ces sommes est donné à ce groupe terroriste quelque fut l’intention de départ (même la plus noble, comme libérer les femmes et enfants des griffes crasseuses de l’Etat islamique !

    ( https://jsuisjreste.wordpress.com/2015/08/22/steve-maman-le-schindler-juif-vraiment/ )

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *