Un membre fondateur de l’UDI ne respecte pas la loi israélienne et s’en prend à Israël

Aziz Senni, membre fondateur de l’UDI et entrepreneur, s’est rendu en Israël pendant la vague de violences arabes qui secoue le pays. Originaire de Mantes-La-Jolie dans les Yvelines, il a accompagné son père à Jérusalem. Le vendredi 15 Octobre, il décide de braver l’interdiction de se rendre à la mosquée pour les moins de 40 ans, en ces temps troublés. La police israélienne avait en effet annoncé ce jeudi 15 octobre que seuls les hommes de plus de 40 ans seraient autorisés à pénétrer pour la prière du vendredi sur le Mont du Temple, afin d’éviter tout débordement.

Mais Aziz Senni ne se sent pas concerné par la loi israélienne. Il essuie un refus et décide d’insister auprès de la police, qui le refoule à nouveau. Il en profite alors pour se plaindre des « mesures unilatérales » décidées par Israël et alerter les médias sur son sort de touriste qui ne se plie pas aux règles du pays qu’il visite, dans un comportement discutable pour un élu politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *