Un juif orthodoxe sévèrement battu par un chauffeur de bus arabe

Ligne 989 hier lundi qui relie Safed à Netanya. Un jeune juif orthodoxe monte à bord, paye sa place et s’assoit dans les premières rangées. Il en profite pour appeler un ami qui attendait le bus un peu plus loin à l’entrée de la ville.

« Je voulais le prévenir que nous partions et que le bus arriverait dans une poignée de minutes», se remémore-t-il. A peine a-t-il entamé sa conversation téléphonique que le chauffeur se retourne et lui assène l’ordre d’aller s’assoir plus loin dans l’autobus.

« je lui ai d’abord demandé pour quelle raison. Il se bornait à me répéter d’aller plus loin. J’ai refusé arguant du fait que la loi m’autorisait à m’assoir là où j’étais. Mon ami au téléphone ne comprenait pas ce qu’il se passait alors j’ai prononcé le mot de Houtspan (culotté) pour décrire l’attitude du conducteur que je ne comprenais pas », raconte le jeune juif.

Mais lorsque le chauffeur entend le mot « Houtspan », son sang ne fait qu’un tour. Il arrête l’autobus, quitte son poste et se dirige vers le passager, qui vient de raccrocher son téléphone.

« Il m’a hurlé dessus qu’il fallait que je descende. J’ai de nouveau refusé. Il m’a alors saisi par le cou comme pour m’étrangler puis voyant que je m’accrochais à mon siège, il a commencé à me frapper ».

Les passagers interviennent

Mais comme souvent en Israël, les autres passagers ne restent pas indifférents devant une telle situation. Certains séparent le chauffeur de sa victime et d’autres appellent la police. Des bébés pleuraient, des enfants choqués hurlaient. Le conducteur quant à lui, regagne sa place tout en marmonnant. Il se retourne une dernière fois en ordonnant au jeune encore sous le choc de se taire.

Prévenue : la police intercepte le véhicule avant qu’il ne quitte la ville. A la surprise générale et malgré la violence des faits, ils conseilleront au jeune orthodoxe de porter plainte au commissariat de Safed. Le chauffeur a pu reprendre sa route vers Netanya avec le reste de ses passagers.

Contactée par Coolamnews, la compagnie « Netiv Express », qui emploie le chauffeur a indiqué attendre la plainte et les témoignages des passagers avant de se prononcer sur un éventuel renvoi de son employé.

Nathalie Sivan

Nathalie Sivan

Chroniqueuse invétérée de Coolamnews, Nathalie est une passionnée de la société israélienne, de ses particularismes, ses richesses humaines mais aussi de ses incohérences.

Une pensée sur “Un juif orthodoxe sévèrement battu par un chauffeur de bus arabe

  • Avatar
    22 août 2017 à 15 h 09 min
    Permalink

    J’ai entendu dire, il y a quelques mois que l’Arabie Saoudite a des actions (voir majoritaire [a vérifier] dans la compagnie « Nétivé-express », ce qui explique que la plupart des chauffeurs sont arabes.
    Utilisant ces autobus, j’ai eu l’occasion de voir que quelques chauffeurs étaient méchants mais que la plupart se comportaient bien, La seule chose qui me gêne, c’est qu’ils imposent souvent une station de radio qui diffuse en arabe et la mettent fort, exprès et je me dis que c’est pas normal en Israël de voir ça.
    Autre chose, ils sont toujours en conversation téléphonique en arabe tout en conduisant.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *