Un jugement de la Cour suprême permet aux orthodoxes de poursuivre leur programme d’études religieuses

Selon la loi existante, les étudiants des Yeshivot sont exemptés d’étudier les matières de base comme les mathématiques ou l’anglais, mais les établissements religieux perçoivent tout de même un financement de l’Etat. Une pétition circulait afin d’annuler cette loi. Après un circuit judiciaire très long, sept juges sur neuf de la Cour suprême ont finalement décidé de maintenir la loi en actuel.

Une pensée sur “Un jugement de la Cour suprême permet aux orthodoxes de poursuivre leur programme d’études religieuses

  • 19 septembre 2014 à 5:53
    Permalink

    Le titre est faux, la cour d’appel autorise les Yeshiva qui le souhaitent

    à ne pas apporter à leurs élèves les connaissances scientifiques

    indispensable à la vie dans une société moderne.

    Les élèves ignoreront les mathématiques et l’anglais, on est sûr

    qu’ils seront inapte à la vie sociale. Ils ne pourront jamais être

    médecin, ingénieur, technicien etc…

    Ils auront les connaissances scientifiques antiques voir médiévales,

    complètement fermés à l’actualité, ils vivront en ghetto, comme les

    membres d’une secte obscurantiste.

    C’est une très grande défaite pour les partisans des droits de

    l’homme, on maintien des gens dans l’aliénation et l’ignorance.

    Ils sont le deshonneur de la Thora qu’ils sclérosent.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *