Un juge relâche un islamiste fiché S qui promet de « faire pire qu’à Nice »

Un chauffeur-livreur musulman, âgé de 35 ans a été relaxé par un juge malgré l’apologie du terrorisme dont il s’est rendu coupable. Le djihadiste, fiché S, avait menacé les salariés d’une entreprise en septembre dernier, leur promettant de prendre son camion et de « faire pire qu’à Nice ». Une référence à l’attentat du 14 juillet…

A son domicile, une photo de Ben Laden avait été retrouvée, ainsi que des articles relatifs au djihadisme. Grâce à son avocate, le trentenaire n’a été condamné que pour outrage, car il avait aussi insulté les gendarmes lors de sa garde à vue. Il a donc seulement écopé de 70 heures de TIG et ressort libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.