Un journaliste palestinien pris en flagrant délit de fake news

Question: Combien de temps faut-il à un journaliste palestinien pour réécrire l’histoire et diffuser un message de haine anti-israélien ? Réponse: 10 secondes.

Il s’agit d’un exemple classique de la façon dont l’Autorité palestinienne ment à son propre peuple pour diaboliser les Israéliens et susciter leur haine parmi les Palestiniens.

Lors d’une manifestation palestinienne contre le plan de paix du président américain Trump au Moyen-Orient, un officier israélien a demandé aux journalistes palestiniens de se déplacer de l’autre côté de la route pour être à l’abri des voitures venant en sens inverse.

Mais dans la réécriture instantanée de l’histoire du journaliste de « PA TV », la télévision officielle palestinienne, cela a été déformé en mensonge. Le reporter transforme en direct, la tentative de l’officier israélien de protéger les Palestiniens en une déclaration raciste.

Le journaliste de PA TV a déclaré aux téléspectateurs que les soldats israéliens leur ont ordonné de se déplacer parce que « c’est une route israélienne et les Palestiniens n’y sont pas autorisés ». En vérité, l’officier israélien a souligné que les soldats tentaient de «protéger» la vie des Palestiniens, car ils risquaient d’être «écrasés».

Il convient de noter que l’officier israélien et le journaliste de PA TV parlaient hébreu ensemble.

Traduction de la vidéo

Officier israélien: « Tenez-vous là-bas. »
Journaliste de PA TV: « Nous sommes journalistes. »
Officier: « Même les journalistes doivent aller là-bas.
Journaliste:  » Où?  »
Officier: « De l’autre côté de la rue. Ici, vous allez vous faire écraser. Pour rester sain et sauf, allez par ici. »
Journaliste: « Comme vous pouvez l’entendre – »
Officier: « Vous allez vous faire tuer. Nous veillons sur vous. »
Journaliste: « L’un des soldats de l’occupation nous oblige à nous éloigner en prétendant à tort qu’il s’agit d’une route israélienne et que les Palestiniens n’y sont pas autorisés. »

5 pensées sur “Un journaliste palestinien pris en flagrant délit de fake news

  • Avatar
    19 février 2020 à 8 h 43 min
    Permalink

    Je ne vois pas pourquoi on continue à qualifier ces personnes de « journalistes » alors que ce ne sont que des propagandistes….. à ce titre ont-ils leur place sur un événement ? là est toute la question !

    Répondre
  • Avatar
    19 février 2020 à 12 h 03 min
    Permalink

    Oui par les impôts des Français !!! les pro palestiniens , exemptés bien sûr , n’en payant pas ….

    Répondre
  • Avatar
    19 février 2020 à 19 h 49 min
    Permalink

    Incroyable de mentir à ce point, alors que la plupart des arabes israëliens parlent hébreux et comprennent très bien ce que dit l’officier…

    Répondre
  • Avatar
    19 février 2020 à 22 h 47 min
    Permalink

    De toute manière, la Paix n’est pas encore au rendez vous dans la mesure, ou cette population Arabe ont appris des rudiments de haine contre les Juifs de la maternel à l’université, autrement dit, il faut leurs créer leurs état non pas en Judée Samarie, qui n’est pas viable, mais entre le Yémen et l’Oman grand copains de ces neuneus; Mais envoyer d’abord les personnes qui se trouvent des des camps sordide aussi bien au Liban en Syrie et ailleurs, ils seront juste tout près de leurs lieu Saint des Saints: La Mecque, débouché sur la mer, les autres y viendront naturellement et la bande de voleurs vont les rejoindre progressivement, pour leurs imposer, une nouvelle fois la pauvreté…..Souhaitons que cet état vivra dans la Paix et les bandits d’abbas & compagnies, finiront en taules……..!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *