Un journal libanais critique le Hezbollah

Le quotidien libanais  indépendant al-Nahar qualifie la frappe de Kuneitra de « plus dangereux message israélien ». Nayla Tuéni, la directrice de la publication, note que Hassan « Nasrallah ramène (le Liban) à la période d’avant le dialogue ». « Des armes sont peut être arrivées au Hezbollah, ou peut-être les a-t-il lui même produites. Mais (ces armes) font subir au Liban des frappes préventives et des guerres (…) Avoir des armes est une force pour le Hezbollah, mais pas pour le Liban », ajoute Nayla Tuéni.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *