Un joueur de rugby australien s’en prend aux Juifs « qui ont tué Jésus »

Jarryd Hayne, joueur de rugby australien de 27 ans au sein de la National Football League (NFL) a fait un tweet incendiaire contre les Juifs, reprenant le poncif antisémite millénaire, qui a alimenté des milliers d’années de pogroms contre les Juifs en terre chrétienne. « Jésus a voulu aider les gens, mais a été tué par son propre peuple, » a écrit Hayne qui, loin de présenter des excuses, a continué de plus belle en écrivant : «Les Juifs étaient les personnes qui ont livré Jésus aux Romains et qui les ont forcés à le tuer. » Le Président de la Commission Anti-Defamation au sein du B’nai B’rith, Dvir Abramovich, a été consterné par les tweets de Hayne, les qualifiant de « dommageables, douloureux et irresponsables. »

 

Une pensée sur “Un joueur de rugby australien s’en prend aux Juifs « qui ont tué Jésus »

  • Avatar
    12 juillet 2015 à 16 h 40 min
    Permalink

    Ah ces merveilleux goïms (non-juifs) ! Pendant des siècles, ils ont tué des juifs pour le plaisir de tuer des juifs (l’Egypte pharaonique et ses bains de sang, la Perse, la Grèce, Rome et son million de morts à Jérusalem dont nous parle Flavius Joseph). Avec le christianisme vint le temps d’une rhétorique meurtrière plus retorse: tuer avec cruauté des juifs parce qu’accusés d’avoir tué un dieu fait homme en la personne de Yechoua i marchémo. Les non-juifs d’Occident n’ont dans leur ensemble pas eu le moins du monde l’idée d’une ingérence dans les affaires intérieures d’un peuple (des juifs tuant un juif après tout, de leur point de vue goy habituel tueur de juifs, c’était plutôt bon à prendre…un juif qu’ils n’auraient pas à se charger de tuer eux-mêmes….) car jusqu’à peu de temps (avant la schoah) , dire dans les séminaires et les monastères que le personnage était juif était impossible… une insulte… un crime de lèse-majesté! Vous alliez tout droit au bûcher ! Dans les années 1970, j’ai rencontré des personnes âgées chrétiennes qui n’arrivaient pas encore à le dire ! Comment la mère d’I-marchemo, une juive ? Maintenant , c’est monnaie courante. Quel progrès! Permettez moi de plaindre les égarés d’une religion chrétienne sensée être si douce, si pacifique et qui a enfanté Hitler, formé au catholicisme dans son pays d’enfance l’Autriche. Hitler, un bouffeur de juifs … nouvel Amalek ! Il faut dire que le cannibalisme symbolique autour du corps d’un juif ne fait pas peur aux chrétiens. Ils ne le voient tout simplement pas tant ils sont aveugles. Ils mangent du pain sensé être le corps du juif « Yechoua » et boive du vin sensé être son sang. Allo Freud ? Qu’on ne me fasse pas croire que voir un juif pendu souffrant dégoulinant de sang dans les classes des écoles (crucifix) et à tous les carrefours d’Autriche et d’Europe (calvaires) n’a pas alimenté la folie d’Hitler, avant gout de son programme sanguinaire… « bouffer du juif » encore et toujours. Ah les juifs , ce maudit peuple déicide qui n’est concevable qu’errant et malheureux pour expier son crime! Même la schoah était lue jusqu’avant le concile Vatican II comme une expiation pour la mort d’I-marchemo. Il suffisait de questionner les chrétiens âgés pour entendre l’interprétation répandue parmi le peuple chrétien. Pauvre théologie chrétienne qui s’effondre dans ses clichés fondamentaux à la renaissance de l’Etat d’Israël et qui a tant de mal à s’adapter à cette réalité. Maintenant, un petit mot pour Jarryd Hayne (haine ?) …. Si vous adoptez la vision que les juifs ont tué Yochoua via le pouvoir romain interposé, relisez vos propres écritures saintes. Il y est dit que le personnage en croix aurait dit: « pardonne leur Abba (Père) , ils ne savent pas ce qu’ils font ». Par ailleurs, I Marchemo dit aussi lors de ce qui est présenté comme la résurrection de Lazare « Père, je savais que tu m’exauces toujours ». Alors , cher Jarry Hayne, essayez d’être plus intelligent que le clergé pendant des siècles et concevez le rapprochement de ces deux propos de votre champion de la paix. Vous en déduirez que les chrétiens n’auraient pas du se comporter en amoureux des pogroms et de l’inquisition si ils avaient suivi leur maître. Abba a exaucé Yochoua et pardonné depuis longtemps…..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *