Un incroyable programme scientifique au service du devoir de mémoire : des rescapés de la Shoah en hologramme pour un témoignage éternel

Un projet scientifique universitaire américain de l’Université de Californie du Sud (USC), en collaboration avec la Fondation de la Shoah de l’USC, fondée par Steven Spielberg en 1994, va dans les années à venir révolutionner l’approche pédagogique du devoir de mémoire. Une première expérience vient d’être réalisée au musée de l’Holocauste de l’Illinois, dans le nord des Etats-Unis. Lire la suite sur lemondejuif.info