Un imam saoudien antisémite échappe à une tentative d’assassinat aux Philippines

Selon les dossiers constitués par les services de renseignements français, l’imam saoudien Ayed Ben Abdallah Al-Qarni, né en Arabie saoudite, a qualifié les Juifs de « frères des singes et des porcs », dans son livre La Tahzan.

Ayed Al-Qarni venait de délivrer un prêche dans une université à Zamboanga, une des principales villes du sud des Philippines, quand il a été attaqué par un homme armé d’un calibre 45. Les policiers qui l’escortait ont ouvert le feu et tué le tireur.

Une vidéo de la tentative d’assassinat circule sur les réseaux sociaux. On y voit le prédicateur dans sa voiture se laisser prendre des photos par des admirateurs avant que ne déboule un homme en capuche. Ce dernier a tiré plusieurs balles à bout portant sans réussir à tuer le cheikh à travers la vitre passager ouverte.

Selon le porte-parole de la police Helen Galvez, l’assaillant serait de nationalité philippine et deux Philippins soupçonnés d’être ses complices ont été arrêtés. « Nous ne savons toujours pas qui est ce groupe ni quels étaient les mobiles du tireur », a-t-il déclaré.

Les soupçons ont très tôt été dirigés vers l’Etat islamique. Dans un article intitulé « Tuez les imams de kufr (de l’impiété, ndlr) » paru dans le dernier numéro de sa publication Dabiq, plusieurs prédicateurs sont accusées d’apostasie. Ayed Al-Qarni figure parmi les noms évoqués. L’article appelle des « loups solitaires » à agir contre ces imams…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *