Un héros d’Israël : « Je suis revenu pour aider mon pays »

Cinq mois après avoir été grièvement blessé dans l’attaque d’un terroriste arabe, l’héroïque policier des frontières retourne à son devoir. Raz Bibi, l’agent de la Police des frontières qui a été poignardé et grièvement blessé par un terroriste arabe à Jérusalem en mai, a repris du service ce lundi, après cinq mois exténuants de récupération et de réhabilitation.

Bibi a été pris par surprise par un Arabe et a été poignardé dans le dos à la porte de Damas de la vieille ville de Jérusalem, mais en dépit de ses graves blessures, héroïquement, il réussi à tirer son arme et à faire feu sur son agresseur, le neutralisant totalement.

Environ un mois après l’attaque, il a quitté l’hôpital et est allé directement au Kotel (Mur occidental) pour prier et demander grâce pour sa guérison miraculeuse. Après encore quelques mois d’une rééducation intensive, il a de nouveau démontré son héroïsme en choisissant de retourner au service actif dans la capitale.

« Dès le moment où j’ai ouvert les yeux à l’hôpital je savais que je reviendrais pour porter l’uniforme de la police des frontières. Aujourd’hui, je suis heureux d’être à nouveau capable de servir aux côtés de mes compagnons d’armes, » a confessé Bibi.

La police a retiré la censure d’une vidéo documentant le retour de l’officier, le montrant saluer un collègue qui est venu lui dire combien il leur a manqué. Plusieurs orthodoxes sont également venus pour lui souhaiter un rétablissement complet et, ajoutant cette phase importante pour l’officier : « C’est grâce à vous que nous sommes ici. »

Un commandant de la police des frontières est vu dans le clip accueillant le retour de Bibi et lui précisant combien la force attendait de le voir revenir, et le définissant comme un « symbole de détermination. »

Bibi a ensuite rappelé les circonstances de l’attaque, notant qu’il était de retour à son unité après un congé chez lui, et marchait vers la porte de Damas, quand soudain un terroriste arabe s’est jeté sur lui par derrière, le poignardant à plusieurs reprises.

Instinctivement, il a réussi à se retourner et à tirer sur son agresseur à plusieurs reprises, ce qui a empêché la multiplication de victimes. Il a avoué avec un grand enthousiasme qu’après une longue rééducation, il réintégrait son unité « pour continuer à défendre la nation d’Israël. »

3 pensées sur “Un héros d’Israël : « Je suis revenu pour aider mon pays »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *