Un groupe d’officiers supérieurs s’en prend à Netanyahou

Le Premier ministre, Binyamin Netanyahou, fait face à une vague de critiques de certains responsables haut placés de la hiérarchie miltaire, lors d’une conférence de presse spéciale. La conférence a été suivie par Shabtai Shavit, un ancien chef du Mossad, le général (à la retraite) Amnon Reshef, l’ancien chef des commandos spéciaux, le général de réserve Giora Inbar, un ancien commandant de l’armée israélienne au Liban, le général de division (à la retraite) Asher Levy, l’ancien chef du Commandement Sud, et d’Arie Felman, ancien chef du Shin Bet.

« Netanyahou, vous êtes à la tête de la pyramide et vous ne pouvez jeter le blâme sur les autres, » a déclaré Shavit, se référant à l’ancien gouvernement. « D’autres ne sont pas coupables de l’échec avec le Hamas, ou sur la question du nucléaire iranien, personne d’autre n’a retourné les États-Unis contre nous. »

« Nous vous demandons : où va votre sens des responsabilités ? Il est temps que vous répondiez aux questions difficiles ou vous ne pourrez pas gagner les élections. Pourquoi avez-vous relâché 1.200 terroristes après des années d’emprisonnement ? Les résidents proches de la bande de Gaza ont peur de rentrer chez eux. Où est la sécurité que vous avez personnellement promis ? Des discours sans actes n’apportent pas la sécurité », a déclaré Giora Inbar, un ancien commandant de la Sayeret Golani et de la Brigade Givati . « Si vous avez trébuché dans la tâche fondamentale d’assurer la sécurité réelle contre le Hamas et l’Iran, au moins vous devriez avoir l’honnêteté de l’admettre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *