Un groupe de militants de la France insoumise “Bannis sans sommation”

Jean-Luc Mélenchon. Photo © NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Très engagé dans la défense de la laïcité, le groupe d’appui parisien de la France insoumise « JR Hébert » a disparu sans explication de la plateforme numérique du mouvement de Jean Luc Mélenchon. En cause, l’organisation d’un débat sur « l’entrisme islamiste »…

“Bannis sans sommation”. A la France insoumise, les procédures d’exclusion sont aussi brutales que nébuleuses.

C’est ce qu’ont pu constater les militants du groupe d’appui « JR Hébert », basé dans le 18e arrondissement de Paris. Comme le révolutionnaire « enragé » Jacques-René Hébert, auquel leur nom fait référence et qui fut guillotiné sur ordre de Robespierre en 1794, ces Insoumis déterminés ont vu le couperet leur tomber sur la tête : à la suite de l’organisation d’un débat sur le communautarisme, leur groupe a disparu de la plateforme numérique de la France insoumise.Lire la suite sur jforum.fr