Un groupe de 50 Juifs des « tribus perdues d’Israël » font leur Alya

Un groupe de Bnei Menashe, des Juifs d’Inde qui disent descendre de l’une des 10 tribus perdues, arrivent à l’aéroport international Ben Gourion, salué par la ministre de l’Intégration, Sofa Landver. 500 Juifs de même origine et provenant de la même région sont arrivés en Israël en 2014. La décision du groupe en Israël a été facilitée par l’organisation Shavei Israël.

Le Bnei Menashe, de l’Inde du nord, disent qu’ils sont les descendants de Juifs exilés de l’ancien Israël en Inde au huitième siècle avant notre ère. En 2005, alors Grand Rabbin séfarade, Shlomo Amar les a reconnus comme une tribu perdue, et environ 1700 d’entre eux ont émigré en Israël avant que le gouvernement israélien cesse de leur donner des visas. Le gouvernement a plus tard changé cette politique, permettant aux Bnei Menashe de revenir dans leur pays d’origine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *