Un film israélien sur les nazis cachés aux États-Unis, candidat aux Oscars

« Camp Confidential » raconte l’histoire de réfugiés juifs chargés de satisfaire les scientifiques nazis alors qu’ils étaient recrutés pour la course à l’espace de la guerre froide.

« Camp Confidential : America’s Secret Nazis », est un court métrage réalisé par deux Israéliens. Il a récemment été sélectionné pour la 94e cérémonie des Oscars, en compétition dans la catégorie Documentary Short Subject. Le thème ? Des nazis cachés aux Etats-Unis et œuvrant à la victoire des alliés.

Le film partiellement animé, réalisé par Mor Loushy et Daniel Sivan est disponible sur Netflix. Il raconte l’histoire de réfugiés juifs européens de la Seconde Guerre mondiale. Après avoir rejoint l’armée américaine, ils se sont retrouvés à garder un camp secret ne contenant que des scientifiques nazis de premier plan. Ces derniers étaient destinés à travailler sur la technologie des fusées américaines. Ces mêmes fusées qui conduirait à la supériorité américaine dans la course à l’espace pendant la guerre froide.

Appelé PO Box 1142, le camp militaire secret a d’abord été utilisé pour abriter des prisonniers de guerre allemands. Puis il a accueilli les meilleurs scientifiques de fusées de l’Allemagne nazie, dont Wernher von Braun. C’est lui qui a développé les fusées V-2 qui ont plu sur Londres pendant la guerre.

Les juifs devaient choyer les nazis

Les soldats juifs ont reçu l’ordre de recueillir des renseignements auprès des Allemands du camp. En outre, ils devaient les choyer, en les emmenant, par exemple, acheter des sous-vêtements pour leurs femmes. Par ailleurs, ils devaient aussi les accompagner lors de sorties dans des dîners et des boîtes de nuit.

Le camp de la région de Washington, DC, qui a été classé secret défense pendant plus de 50 ans, a été dévoilé en 2006 lorsque le National Park Service a mené des entretiens avec ses anciens combattants, dont certains apparaissent également dans le film et partagent les difficultés et les dilemmes qu’ils ont rencontrés dans l’exécution de leurs ordres.

Le film a été produit avec le soutien du Conseil israélien du film et du ministère israélien de la Culture et des Sports. Il a été choisi avec 14 autres pour se qualifier pour la présélection parmi un pool de 82 films du monde entier. Le film gagnant devrait être annoncé lors de la cérémonie des Oscars le 27 mars 2022.

Loushy et Sivan avaient déjà coopéré sur d’autres documentaires, dont « Kings of Capitol Hill » et « The Oslo Diaries ».

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Une pensée sur “Un film israélien sur les nazis cachés aux États-Unis, candidat aux Oscars

  • 30 décembre 2021 à 12 h 45 min
    Permalink

    Quel incroyable cynisme !
    Les USA auraient pu prendre des américains parlant l’allemand mais ils ont préféré des juifs pour s’occuper de ces nazis.
    Quant à Wernher von Braun, il fut une star qui apparaissait très souvent avec son grand ami Walt Disney à la télévision et sur tous les journaux.
    Les gens se pressaient pour serrer la main à ce scientifique nazi ! Il faut croire que les gens ne sont pas rancuniers.
    Même la guerre froide, la guerre des étoiles se sont faites sur le dos des juifs assassinés.
    La morale n’existe pas même après avoir ouvert les camps de la mort et les visions d’horreur que ce soit du côté américain ou soviétique.
    C’est ignoble mais il y a pire si on peut dire : MENGELE le docteur de la mort a pu tranquillement se balader en Allemagne après la guerre et voir sa famille très régulièrement car il était protégé par la police locale.
    L’Allemagne n’a JAMAIS ETE DENAZIFIEE et on se permet de trouver les juifs un peu « amers ».
    Ni oubli ni pardon. C’est aussi mon crédo.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.