Un ex-otage décrit des simulacres d’exécution en Syrie par des terroristes de l’Etat islamique

Un ex-otage qui avait été détenu en Syrie par des terroristes de l’Etat islamique a décrit des simulacres d’exécution et d’autres formes de tortures psychologiques. Un journaliste espagnol Javier Espinosa a écrit dans le Sunday Times que le terroriste Mohammed Emwazi (le Londonien surnommé John le djihadiste) a joué un rôle de premier plan dans les simulacres d’exécutions.

Espinosa décrit comment les terroristes ont pris plaisir à raconter à leurs otages qu’ils seraient décapités. Il a dit que Emwazi a utilisé une épée antique pour les simulacres d’exécution et qu’il plaçait un pistolet Glock contre la tête de la victime et appuyait sur la gâchette à trois reprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *