Un enquêteur de l’ONU accuse Israël d’utiliser une «force excessive»

Alors que les médias du monde entier annoncent avec dépit et honte le bilan de la guerre civile en Syrie, 470.000 morts, un enquêteur des droits de l’homme de l’ONU pour les territoires palestiniens, qui le mois dernier a démissionné, a accusé jeudi Israël d’utiliser une «force excessive» contre les Palestiniens. Makarim Wibisono a également contesté les droit aux autorités israéliennes d’inculper les Palestiniens et a exhorté Israël à libérer tous les prisonniers arabes palestiniens détenus en détention administrative.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *