Un divorce en Israël. L’incroyable histoire de Noam Huppert.

 

C’est une sentence pour le moins radicale. Un Australien, père de deux enfants et séparé de son ex-femme, a été condamné à verser 2 millions d’euros de pension alimentaire, selon un jugement du tribunal israélien en 2013, rapporte le quotidien britannique The Guardian, mardi 28 décembre. S’il n’arrive pas à réunir cet argent, qui représente l’équivalent de plus de 1.400 € par mois et par enfant, jusqu’à ce que tous deux atteignent l’âge de 18 ans, l’homme est contraint par la justice de rester en Israël jusqu’en 9999. Le 31 décembre 9999 plus précisément.Lire la suite sur israelvalley.com