Un détenu palestinien est libéré suite à une erreur d’écriture

Accusé de lancer des pierres sur des policiers et des Israéliens, et en attente de son jugement, un détenu palestinien a été accidentellement libéré cette semaine à cause d’une erreur de nom. Il aurait été confondu avec un autre prisonnier. Le soldat qui est responsable de cette erreur a été traduit devant la cour martiale de Tsahal. L’armée admet son erreur et déclare qu’elle a informé la police 30 minutes après la libération du suspect.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *