Un député d’Habayit Hayehudi condamne la position de son président : « Bennett censure la Torah »

Le député Bezalel Smotrich condamne son chef de parti, Naftali Bennett, et a critiqué sa position sur l’homosexualité. Dans une interview sur la Radio de l’Armée, le journaliste a demandé à Smotrich s’il pouvait répéter la phrase « défilés abomination », qu’il a récemment utilisée dans un tweet à l’égard des parades « gay pride ». Smotrich a répondu que l’utilisation du mot « abomination » concernant l’homosexualité n’a pas commencé avec lui, mais avec la Torah. « Si le président de mon parti veut censurer la Torah, alors c’est son problème. Je ne censure pas la Torah. »

Dans l’interview, Smotrich dit que les homosexuels ont une influence déterminante sur les médias d’Israël. « Il y a beaucoup de gens importants dans les médias israéliens, parmi eux, il y en a qui tiennent le microphone et déterminent pour chacun de nous ce que nous devrions penser et ce que nous devrions dire, un très grand nombre sont ‘gay’ eux-mêmes. Quand vous regardez la liste, il y a des dizaines et des dizaines d’éléments les plus dominants aujourd’hui qui détiennent les pouvoirs médiatiques. Alors, évidemment, ils ne sont pas en mesure d’entendre une opinion comme la mienne … Ils me coupent et me font passer pour un excentrique (le mot est faible) parce qu’ils ne me donnent pas une chance d’expliquer ma position à fond. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *