Un conducteur Uber condamné pour injures antisémites en Grande-Bretagne

Un conducteur travaillant pour Uber au Royaume-Uni a été condamné à 15 jours de séances de gestion de la colère, à une centaine d’heures de service communautaire et à 26 semaines de prison avec sursis pour avoir crié qu’il allait « tuer tous les Juifs » lors d’un incident qui a eu lieu en septembre 2014, rapporte la chaîne ITV.

Le conducteur, Rashal Miah, était coincé dans les embouteillages. Il est alors sorti de sa voiture pour proférer des menaces antisémites à un conducteur juif d’autobus scolaire dans le quartier de Stamford Hill au nord de Londres, un quartier majoritairement orthodoxe.

Uber a déclaré dans un communiqué que Miah ne travaillerait plus pour l’entreprise. « Uber ne tolère pas la discrimination ou le harcèlement de tout genre et nous avons été consternés d’entendre parler de cet incident », a déclaré Tom Elvidge, directeur général d’Uber à Londres. « Suite à nos propres enquêtes et à la condamnation d’aujourd’hui, nous avons pris la décision de suspendre ce pilote qui ne travaillera plus avec nous. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *