Un cinéma qui promeut le boycott d’Israël s’est fait vandalisé

Les employés pro-palestiniens du cinéma Utopia à Toulouse ont constaté le mardi 26 janvier au matin que les serrures de leur cinéma étaient bouchées et les portes de l’établissement recouvertes d’affiches dénonçant les prises de positions anti-israéliennes de l’organisation. Utopia est un lieu de propagande utilisé par les militants anti-israéliens pour diffuser leurs campagnes de boycott et de dénigrement d’Israël.

Les employés du cinéma toulousain Utopia ont découvert les portes de leur établissement vandalisées, les serrures ayant été bouchées et des affiches collées un peu partout. On pouvait y lire, entre autres, « BDS, Merah, Utopia : même combat », des « amalgames d’une bêtise crasse », selon l’anti-israélienne Anne-Marie Faucon, la directrice du cinéma toulousain, également membre de l’organisation radicale UJFP (Union Juive Française pour la Paix).

Ces actes, commis dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 janvier, précédaient la soirée-débat organisée mardi soir par plusieurs associations pro-palestiennes sur la question, notamment, de la libération du terroriste Georges Ibrahim Abdallah, militant communiste libanais condamné à perpétuité pour terrorisme et incarcéré depuis 28 ans en France.

On est régulièrement insultés, traités « d’exterminateurs de juifs » et accusés d’antisémitisme à chaque fois qu’on aborde, d’une manière ou d’une autre, le conflit israélo-palestinien, regrette Anne-Marie Faucon. Mais c’est la première fois qu’on se fait vandaliser ».

4 pensées sur “Un cinéma qui promeut le boycott d’Israël s’est fait vandalisé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *