Un charnier découvert dans le camp de travail Treblinka 1

Soixante-quinze ans après la fin de la guerre, les camps de la mort n’ont pas encore fini de délivrer les sinistres secrets enfouis sous la terre. Lors de recherches dans le périmètres de ce que furent les deux camps de Treblinka, l’Institut polonais du Souvenir national a mis au jour un charnier sous le parking actuel du site, a à peine 10-15 cm sous le sol. Les chercheurs y ont trouvé une grande quantité d’os et d’habits ayant appartenu à des déportés. La présence également de douilles d’armes à feu utilisés par les nazis tendrait à prouver que ces victimes ont été exécutés par balles au bord d’une fosse comme cela a été le cas très souvent.Lire la suite sur lphinfo.com