Un Californien d’origine arabe accusé de soutenir l’État islamique

Un étudiant arabe de l’université de Californie a menti sur une demande de passeport pour qu’il puisse se rendre en Syrie et rejoindre le groupe Etat islamique. Il a plaidé coupable lundi à une accusation de lien avec le terrorisme. Adam Dandach, 21 ans, a plaidé coupable à la tentative de fournir un soutien matériel et physique à l’État islamique en mentant sur une demande de passeport.

Il a reconnu dans un accord avec la Chambre d’accusation, accord déposé en Cour de district des États-Unis à Santa Ana, qu’il appuyait le djihad violent contre les «occupants» d’Afghanistan, d‘Irak et de Syrie et prévoyait d’offrir ses services à la cause du terrorisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *