Un basketteur de Rouen va regretter son tweet « Je ne suis pas Charlie »

Le basketteur, Akinlolu Akingbala, a été licencié de son club de Rouen … pour avoir relayé un message sur l’attentat de Charlie Hebdo.Traduction de ce tweet diffusé par Dyab Abou Jahjah, chroniqueur du quotidien belge Standaard : « Je ne suis pas Charlie, je suis Ahmed, le flic tué. Charlie se moquait de ma foi et de ma culture, et je suis mort en défendant son droit de le faire ». Une information relayée par L’Equipe mercredi, et confirmée ensuite par le club, sur son site officiel. « Le SPO Rouen Basket a licencié le joueur Akinlolu Akingbala pour non-respect des clauses de son contrat de travail. En effet, Akinlolu Akingbala avait fait l’objet de plusieurs avertissements. Le joueur a quitté le club. Aucune information ne sera donnée sur les faits reprochés au joueur », a écrit le club, sur son site officiel. Un club qui avait déjà averti par deux fois son joueur pour « insubordination » et « manquement aux règles de vie de l’équipe », et qui souhaitait manifestement se débarrasser d’un joueur jugé « hors de forme » et plusieurs fois écarté cette saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *