Un attentat djihadiste déjoué à New-York pour le Nouvel an

Le FBI a révélé jeudi soir avant le réveillon de la Saint-Sylvestre qu’un Musulman qui avait prêté allégeance à l’Etat islamique avait été arrêté mercredi, alors qu’il planifiait un attentat la machette sur des badauds à New-York.

L’attaquant serait un certain Emanuel Lutchman de Rochester, musulman converti et ex-détenu présentant selon la chaine NBC des troubles mentaux. Il a été inculpé pour avoir tenté de fournir un soutien matériel à l’Etat islamique.

Les responsables du FBI ont révélé que avait fait allégeance à Abou Bakr al-Baghdadi, et qu’il a été en contact avec un djihadiste d’ISIS en Syrie qui l’aurait exhorté de lancer une attaque pour le Nouvel an en visant explicitement des non-musulmans.

« La nouvelle année arrive bientôt.Lance une opération et tue quelques kuffars (un terme péjoratif pour désigner les non-musulmans ndlr.) », lui a intimé son donneur d’ordre depuis la Syrie, selon les documents présentés au tribunal.

Des informateurs travaillant avec le FBI ont aidé à interpeller Lutchman, en finançant des équipements que ce dernier voulait utiliser pour mener à bien son attaque. dans leurs échanges, le djihadiste leur a confié qu’il avait l’intention de mener une attaque mais qu’il hésitait sur le mode opératoire. Soit il utiliserait des bombes dissimulées dans des sacs comme lors de l’attentat du marathon de Boston en 2014, soit il assassinerait ses victimes à coups de machettes.

Il a expliqué qu’il projetait de planter une bombe dans un club ou un bar, puis de kidnapper plusieurs personnes et de les assassiner. « Je vais tuer, cela ne me pose pas de problème », a-t-il déclaré.

« Le FBI a contrecarré le projet d’Emanuel Lutchman, qui voulait tuer des civils lors du réveillon de la Saint-Sylvestre », a déclaré l’agent spécial en charge du dossier, Adam Cohen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.