Un activiste de droite réussit à faire sauter une subvention de 100.000 euros à une ONG d’extrême gauche

Le pouvoir du peuple : lorsque l’ONG d’extrême-gauche B’Tselem semblait en passe de recevoir une belle subvention du gouvernement néerlandais, un militant israélien est intervenu rapidement, déterminé à déjouer les efforts de l’ONG anti-sioniste. L’activiste de droite Lev Solodkin a constaté la participation de B’Tselem dans un concours parrainé par la Hollande, qui encourage le public à voter pour une « organisation des droits de l’homme. » B’Tselem, qui était sûr de gagner devait recevoir une subvention de 100.000 euros (environ 432.000 shekels).

Il faut rappeler que B’Tselem, qui a été accusée de se servir des soldats israéliens pour faire des déclarations mensongères et d’avoir provoqué la violence contre les résidents juifs de Judée-Samarie, était largement en tête au début du concours.

Solodkin s’est exprimé sur Facebook, exhortant ses partisans à frapper l’ONG israélienne, afin de l’écarter de la première place, en votant pour son plus proche rival, un fonds dirigé par une militante birmane des droits humains, Phyo Phyo Aung. L’ONG birmane est arrivée largement en tête avec plus de 22.000 voix, alors que B’Tselem n’a récolté que 12.000 voix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *