Un acte d’accusation contre Khalida Jarrar, une député au Conseil Législatif Palestinien

Un acte d’accusation a été présenté à la cour pénale militaire à la prison d’Ofer située au nord de Jérusalem mercredi contre Khalida Jarrar, une député du Conseil législatif palestinien (CLP), qui a été accusée de 12 crimes liés à la sécurité. Jarrar est un membre éminent de l’organisation arabe palestinienne terroriste socialiste du Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP). En août, elle avait reçu une ordonnance lui interdisant de quitter sa maison à Ramallah pour des raisons de sécurité, mais elle a désobéi à l’ordre et a été arrêté le 1er avril. Un ordre de détention administrative de six mois a été délivré, en parallèle à son enquête en cours.

L’acte d’accusation attribue 12 crimes de sécurité, comprenant son appartenance à un groupe terroriste interdit FPLP, ainsi que la réalisation d’une série d’activités interdites concernant le FPLP. Elle a également été accusé d’avoir incité à enlever des soldats de Tsahal afin de négocier la libération de terroristes arabes emprisonnés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *