Un accord avec l’Iran ? Maintenant ou jamais disent les américains

Phil Gordon, le conseiller du Président Obama pour le Moyen-Orient a indiqué hier que si un accord sur le nucléaire n’était pas trouvé avec l’Iran avant la date butoir du 24 novembre, les chances d’y parvenir s’effriteraient considérablement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *