Tsahal veut unir des unités d’élite dans une nouvelle Brigade de commandos

Dans le cadre d’un plan de cinq ans, les responsables de Tsahal lancent la création d’une nouvelle Brigade de commandos qui fera fusionner presque toutes les unités d’élite de Tsahal sous un même toit. Une initiative que le chef d’état-major favorise, demandant que cette brigade soit supervisée par des officiers supérieurs qui étaient commandants durant l’opération Bordure protectrice à Gaza.

Le chef d’état-major, Gadi Eisenkot, a récemment annoncé la création d’une brigade de commandos qui regroupera quatre des plus puissantes des unités d’élite des forces spéciales de l’armée israélienne : Maglan, Duvdevan (les deux sont actuellement affiliées à la Brigade de parachutistes), Egoz (affiliée à la Brigade Golani) et Rimon (affiliée à la Brigade Givati).

commandos

Cette décision intervient dans le cadre d’un plan de l’armée israélienne, « Gideon » qui durera plusieurs années, et sera destinée à accroître l’efficacité et la capacité de répondre à des situations de crise en Israël. La brigade sera subordonnée à la 98e division parachutiste de l’armée israélienne. En outre, Eisenkot a décidé de promouvoir les commandants sur le terrain qui ont mené les combats lors de l’opération Bordure protectrice.

Le commandant sortant de la brigade Givati, Ofer Winter, en fera partie, ainsi que le commandant de la brigade Golani Rassan Alian. Winter sera monté au grade de général de brigade et sera promu chef d’état-major du commandement central, et Alian sera également élevé au rang de général de brigade, et deviendra commandant en chef de l’infanterie et des parachutistes.

 « Il faut renforcer la coopération et la communication »

Sur la décision de créer la Brigade, le porte-parole de Tsahal a dit que ce changement permettrait de renforcer les forces spéciales en renforçant la coopération et la communication, et en faisant de l’élite de l’armée israélienne une équipe capable de répondre plus efficacement lors de protocole d’urgence. Au cours des discussions de nomination au sein de l’armée israélienne, il a été décidé que le colonel David Zini, qui est actuellement officier des opérations du Commandement central, deviendra le premier chef de la Brigade.

Les unités distinctes qui seront transférées à la Brigade devraient continuer à fonctionner indépendamment ou en conjonction avec des équipes de combat au niveau de la Brigade, et non pas comme une unité de combat. Cela ne devrait pas changer le caractère et le but opérationnel des unités de l’armée israélienne. Le but de l’unification est de donner à chaque unité un objectif pertinent pour les menaces terroristes actuelles.

La nouvelle Brigade des forces spéciales israéliennes s’inspire de celles des États-Unis, comme le modèle de commandement unifié reflète celle de la brigade Ranger des forces spéciales américaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *