Tsahal veut couper la moitié des effectifs de l’unité de pisteurs bédouins

L‘unité de volontaires de pisteurs bédouins va subir une réduction importante de ses effectifs. Certains avertissent que ce changement va altérer l’intégration sociale des bédouins et risque de renforcer le Mouvement islamique.

L’armée israélienne envisage de réduire la taille de son unité de pisteurs, de moitié environ, qui est principalement composée de soldats volontaires bédouins. Cette réduction fait partie d’un plan pluriannuel visant à réduire la main-d’œuvre et augmenter l’efficacité de l’armée.

Le commandement des forces terrestres espère adopter le changement dès l’année prochaine, en attendant l’approbation de hauts gradés. L’armée israélienne a confirmé que l’initiative est à l’étude, et que les agents de l’unité de suivi – qui se spécialisent dans la localisation des ennemis lors de poursuites et d’identifier les signes de l’activité terroriste – ont déjà exprimé leur opposition.

S., qui a été pisteur à la Division de la bande de Gaza au cours des dernières années et vit dans le Néguev, a déclaré : « L’unité a toujours été le pont entre la société israélienne et la communauté bédouine, et la contribution des pisteurs en Israël est allé bien au-delà de la dimension opérationnelle. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.