Tsahal s’entraîne avec un simulateur d’attaques terroristes high-tech

 

Les soldats de combat de Tsahal qui opèrent en Judée Samarie se sont entraînés au cours des derniers mois sur un simulateur qui leur présente différents scénarios terroristes qu’ils pourraient rencontrer.

Le simulateur reproduit des séquences d’incidents réels, principalement inspirés des dernières attaques terroristes palestiniennes, avec des agressions à l’arme blanche, des voitures béliers et nombres d’attaques difficiles à anticiper et souvent encore plus difficiles à contrer.

Les simulations permettent aux soldats de regarder des clips de 30 secondes de mises en situations. Ils doivent réagir en direct et ont ensuite l’opportunité d’analyser leur réaction avec leurs commandants. Un officier d’infanterie a expliqué que cette approche était beaucoup plus efficace que les enseignements théoriques.

Des outils multimédias de pointe

L’officier a déclaré que, alors que dans le passé, les soldats effectuaient des «reconstitutions ennemies» et d’autres exercices, aujourd’hui, ils sont formés avec des outils multimédias de pointe. Il a expliqué que la technologie leur permet de prendre des décisions rapides sur la façon de répondre aux terroristes – si, quand et où il est nécessaire de tirer pour tuer ou de s’abstenir de le faire. Ceci, dit-il, se fait dans des «conditions de laboratoire», avec des soldats et leurs commandants disséquant chaque cas pour apprendre dans quelles circonstances il vaut mieux tirer en l’air, viser un assaillant aux jambes ou neutraliser un terroriste par d’autres moyens.

En outre, les soldats apprennent par la simulation comment déterminer en temps réel si une personne suspecte ou un événement justifie une action immédiate.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *