Tsahal répond aux provocations des Palestiniens

L’armée israélienne a ouvert le feu sur un groupe de manifestants palestiniens qui s’approchaient de la clôture frontalière entre la bande de Gaza et Israël. L’incident, qui n’a pas encore été confirmé par l’armée israélienne, fait suite à des rapports de protestations du Hamas décrivant comme néfaste le blocus sur Gaza par l’Egypte et Israël. La manifestation a été organisée par le leader du Hamas, Isamil Haniyeh. Il n’y a pas eu de blessés.

Selon des rapports palestiniens, un groupe de manifestants s’approchait du terminal frontalier d’Erez, pour traverser le poste de contrôle de Gaza. Une fois qu’ils se sont approchés de la clôture israélienne, ils ont commencé à jeter des pierres, ce qui a incité l’armée israélienne à tirer en l’air.

manif

Vendredi, les forces de Tsahal avaient tiré sur deux Palestiniens qui sont voulaient franchir la barrière de sécurité dans le nord de Gaza. Un des hommes qui est passé de l’autre côté de la clôture a subi une légère blessure à la jambe, et l’autre suspect a fui vers Gaza.

Un soldat de Tsahal a été grièvement blessé mercredi après une patrouille convoi de Tsahal qui a subi des tirs de snipers près du sud de la bande de Gaza vers midi, ce qui obligé l’armée à tirer vers la bande de Gaza, cet incident représentant le plus grave cas d’escalade la plus grave depuis la fin du conflit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *