Tsahal met en garde le terroriste Nasrallah

Des responsables de la sécurité israélienne ont menacé le chef terroriste du Hezbollah, expliquant que ce dernier ferait une grave erreur s’il s’imaginait que Tsahal resterait passif si son organisation répondait à l’élimination de Samir Kuntar en commettant des attaques terroristes.

L’armée israélienne prend les menaces de vengeance d’Hassan Nasrallah au sérieux, et procède à des évaluations des formes que pourrait prendre une action de représailles de la milice chiite, que ce soit dans le nord du pays (près des frontières syriennes ou libanaises), à l’étranger, ou même à l’intérieur d’Israël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *