Tsahal : L’officiel palestinien serait mort d’une attaque cardiaque

Selon des responsables sécuritaires israéliens, l’officiel palestinien décédé au cours d’une violente manifestation près de la localité juive d’Adé Ad aurait succombé à une attaque cardiaque. Selon les premiers éléments de l’enquête, il aurait reçu un coup et aurait respiré des émanations de gaz lacrymogènes lancés par Tsahal pour disperser des dizaines d’émeutiers qui s’approchaient des maisons de la localité.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *