Tsahal ferme la zone où des obus de mortier ont blessé deux soldats de l’ONU

Tsahal ferme la zone où des obus de mortier ont frappé et blessé deux soldats de l’ONU. L’armée israélienne a annoncé lundi que la zone où sont tombés les deux obus de mortier, près de Quneitra, sur le plateau du Golan, serait dorénavant une zone militaire fermée. L’Armée israélienne craint les retombées de la guerre civile en Syrie.

Les obus ont blessé deux soldats de l’ONU dans la région. L’un a été transporté à l’hôpital dans un état moyen, tandis que l’autre a été légèrement blessé et traité sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *