Tsahal : des commandos sur le grill pour oubli de données secrètes

La police militaire enquête pour savoir comment des membres de l’unité Shaldag de l’IAF (armée de l’Air) ont laissé leur ordinateur derrière eux lors d’un arrêt aux stands après une mission de combat ; des sources de l’armée disent qu’aucune information classifiée n’a été consultée par du personnel non autoriséLire la suite sur jforum.fr