Tsahal décide de s’attaquer aux tunnels éventuels du Hezbollah

L’armée israélienne a déplacé du matériel lourd de forage à la frontière avec le Liban pour tenter de détecter des tunnels que le Hezbollah aurait pu percer ces derniers temps. Il faut dire que les craintes des résidents des villages frontaliers ne se sont pas apaisées. Après le traumatisme de la guerre menée l’été dernier contre le Hamas dans la bande de Gaza et la découverte de dizaines de tunnels creusés par les terroristes, dont certains débouchaient à proximité de Kibboutz de la région voire même à l’intérieur du périmètre de ces villages collectifs, Tsahal a donc fini par prendre en considération les plaintes des habitants de certaines localités de Haute-Galilée.

Les recherches ont donc commencée ce mercredi non loin du Moshav Zarit, dont la barrière de sécurité se confond pratiquement avec la frontière. De nombreux habitants s’étaient alarmés de bruits suspects dans les sous-sols de leurs maison et dont les échos étaient perceptibles la nuit voire même de jour. Devant l’indifférence des autorités, certains d’entre eux avaient même publié sur internet des vidéos ou l’on entend distinctement des résonnances ressemblant étrangement au son des marteaux piqueurs, de pelles et de pioches, répercuté depuis l’évier de leur salle de bain. (Voir vidéo).

Rassurer la population

Pour l’heure, Tsahal a entrepris ces démarches de vérification dans le but évident de rassurer  la population. Les entreprises privées qui avaient été dépêchées sur les lieux aux frais des particuliers, n’ont pour l’instant décelé aucune anomalie. Tout au plus des soupçons, mais rien de tangible pouvant établir un danger immédiat.

« Nous n’avons aucune information de qualité indiquant une intention quelconque du Hezbollah de creuser des tunnels sous la frontière, mais nous préférons ne prendre aucun risque », a subtilement confié hier, un responsable militaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *