Tsahal appose une mezouza à l’entrée d’un tunnel du Hezbollah

L’armée israélienne a commencé à détruire le dernier et plus important tunnel creusé par le Hezbollah à la frontière, a rapporté mercredi le quotidien israélien Jerusalem post.

« Le tunnel, qui débute dans le village de Ramyah, au Liban-Sud, s’infiltre plusieurs mètres en Israël », près de Zarit et de Chetula, indique le Jerusalem Post. Il révèle également que ce tunnel « a été creusé à une profondeur de 80 mètres et comportait des escaliers équivalent à 20 étages ». « Le tunnel contenait également des chemins de fer pour le transport du matériel et des déchets, et il était équipé pour l’éclairage et la climatisation ». Toujours selon le quotidien, le tunnel sera rempli de béton liquide.

Fin avril, la Force intérimaire des Nations Unies (Finul) avait annoncé que trois des six tunnels transfrontaliers signalés par Israël traversent la Ligne bleue, ce qui constitue une violation de la résolution 1701.

Une partie du tunnel a été conservé en territoire israélien. Comme le veut la tradition juive, une mezouza renfermant un rouleau de parchemin ou y est inscrit la prière du Chema, a été apposée sur le linteau de la porte. Voir vidéo ci dessous.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *