Trump renonce pour l’instant à déménager l’ambassade américaine à Jérusalem

Malgré sa promesse de campagne, Donald Trump a decidé: il n’installera pas pour l’instant l’ambassade des États-Unis à Jérusalem, le président américain invoquant l’espoir d’un accord de paix avec les Palestiniens. Israël affiche sa déception….

Trump, qui s’était engagé à déplacer l’ambassade des États-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem, a finalement repoussé sa décision, a annoncé la Maison Blanche, quelques heures avant l’échéance juridique du 1 er juin 2017 à minuit.

Explications : en 1995, le Congrès a adoptée une  loi  (le Jérusalem Embassy Act) qui stipule que la représentation diplomatique de Washington dans l’État hébreu doit se déménager de Tel-Aviv  à Jérusalem, reconnaissant ainsi  la ville de facto  comme la capitale d’Israël mais depuis 1995, une dérogation à cette loi permet à l’exécutif américain de bloquer son application. Ainsi tous les présidents américains ont signé tous les six mois cette clause activée pour la dernière fois en décembre 2016 par  Barack Obama. Mais cette fois la Maison Blanche s’est défendue de tout renoncement : «Bien que le président Donald Trump ait signé la dérogation et de ce fait repoussé le déménagement de l’ambassade des États-Unis en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem, cette mesure ne signifie en aucun cas un retrait de l’appui solide du président Trump à Israël et à l’alliance» a déclaré le porte parole à Washington.

Lire la suite

source : Telavivre