Trump persiste et signe : “Je ne crois pas aux larmes de crocodile de R. Tlaib, elle déteste Israël et le peuple juif”

Le président des États-Unis, Donald Trump a de nouveau fustigé l’élue démocrate musulmane anti-israélienne Rashida Tlaib après que cette dernière se soit forcée à verser des larmes pour émouvoir l’opinion publique américaine après son refus de se rendre en Israël aux conditions imposées par le ministre israélien de l’Intérieur.Lire la suite sur lemondejuif.info