Trafic d’objets d’art en Irak et en Syrie

Le président de l’UNESCO en appelle au Conseil de sécurité de l’ONU d’adopter une interdiction sur le trafic illicite d’objets culturels en provenance de zones de conflit en Irak et en Syrie.

Irina Bokova a déclaré à l’Associated Press que le trafic d’objets d’art obtenus grâce à des fouilles illégales dans les deux pays est une industrie qui rapporte entre 7 milliards et 15 milliards de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *