Toulouse interdit une manifestation sur l’apartheid

Farid Esack, militant anti-apartheid et professeur à l’université de Johannesburg devait donner, mardi soir une conférence à l’université du Mirail à Toulouse dont l’intitulé était « L’apartheid, de l’Afrique du sud à Israël ». Organisée par un collectif Boycott, Désinvestissement, Sanction (BDS), l’intervention de l’Union des étudiants juifs de France au sein de l’université, a généré des tensions, incitant le maire de Toulouse, JP Moudenc à annuler la manifestation pour « risques de troubles à l’ordre publique », manifestation qui avait pourtant été autorisée le 18 mars dernier. « Au vu du contexte, je ne peux tolérer qu’une réunion publique risquant de prôner la discrimination à l’égard de personnes de confession juive et produits commerciaux associés à la religion juive et à l’Etat d’Israël, se tienne à Toulouse, dans une salle municipale » a rajouté le maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *