Tirs sur un bus à Ramot : « Il y avait un sentiment que cela allait être un massacre »

Mercredi, des terroristes arabes palestiniens ont ouvert le feu sur un bus Egged, dans le quartier de Ramot, stupéfiant les habitants de Jérusalem. Shmuel P., un passager du bus ciblé par les assaillants, a raconté l’expérience douloureuse dans une interview sur Hamevaser. « D’après ce que j’ai compris, les terroristes étaient assis dans une voiture en face de l’arrêt de bus en attendant d’ouvrir le feu. Quand les gens ont commencé à descendre du bus, deux hommes armés ont commencé à tirer à travers les fenêtres de la voiture vers l’arrêt de bus. Je me tenais à la fenêtre de l’autobus et j’ai vu les terroristes tenir les fusils et tirer. Les choses sont devenues incontrôlables. Nous parlons d’un bus qui est presque toujours rempli de passagers, et ce matin, il était vraiment plein à craquer. Les gens se sont jetés sur le sol et ont commencé à crier dans la panique : Shéma Israël. »

Une pensée sur “Tirs sur un bus à Ramot : « Il y avait un sentiment que cela allait être un massacre »

  • Avatar
    10 mars 2016 à 20 h 22 min
    Permalink

    Que faisait pendant ce temps le gouvernement??????

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *