Terroristes et « défenseurs des droits de l’homme » dénoncent en chœur la nouvelle loi anti-terroriste israélienne

La Knesset a approuvé cette semaine une loi condamnant à des peines plus sévères les terroristes arabes qui lapident des voitures israéliennes, ce type d’attaques ayant prouvé son caractère potentiellement mortel par le passé. Sans surprise, les organisations de  « défenses des droits de l’homme » palestiniennes et les groupes terroristes ont protesté contre ces mesures. Les jets de pierres seront punis d’une peine comprise entre 10 et 20 ans de prison. Le Porte-parole du mouvement terroriste Hamas, Sami Abu Zuhri a qualifié la loi de « raciste », et a exhorté la communauté internationale à prendre des mesures contre Israël…Il a en outre souligné que les terroristes arabes continueraient à lapider les Israéliens indépendamment de la loi. Mahmoud Halaf, un membre du comité central du Front Démocratique pour la Libération de la Palestine (FDLP) organisation terroriste, a quant à lui déclaré que la loi anti-terroriste israélienne était une expression du « terrorisme d’Etat »…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *